Initialiser des constantes dans Power Automate

L’action « initialiser la variable » du bloc « Variable » permet simplement de mettre en place des variables mais ce n’est pas toujours le bon choix.
Si vous souhaitez définir des variables qui ne vont pas évoluer, alors il vaut mieux utiliser l’action « Analyser JSON » présente dans le bloc « Opération de données ».
Avec cette méthode, vous pouvez définir plusieurs constantes facilement à un seul endroit, et les utiliser simplement par la suite dans votre Power Automate en utilisant le créateur de formule.

Dans l’image ci dessus, il est possible d’utiliser les variables URL et GUID facilement et celles-ci sont typées.
Attention, Il ne faudra pas oublier de générer le schéma à partir de l’échantillon dans l’action « Analyser JSON ».

L’intérêt de cette méthode est de stocker les propriétés du trigger mais aussi des urls, les guid des listes… que vous allez utiliser dans les blocs suivants. Ainsi quand les éléments du Power Automate évolueront tels que le trigger ou certaines listes, vous devrez changer les variables à un endroit unique et non dans tout le Power Automate. Cela servira également si vous souhaitez adapter le Power Automate dans un autre cas ou environnement.
Voir l’exemple ci-dessous.

Si vous souhaitez faire la même chose avec les blocs actions présents dans « Variable », il sera nécessaire d’ajouter autant d’actions que de variables.
Vous pourriez aussi initialiser une variable de type objet qui contiendrait les constantes, mais par la suite les variables ne seraient pas typées et ne seraient pas proposées dans l’éditeur de formules.

Récupérer le contenu JSON depuis un fichier stocké sur SharePoint

Il est possible de stocker le fichier json qui contient vos constantes dans une bibliothèque SharePoint.
Pour cela vous devez utiliser le connecteur « SharePoint » et l’action « Récupérer le contenu du fichier en fonction de l’emplacement ». Dans ce cas il n’est pas nécessaire de convertir le contenu du fichier, vous le récupèrez directement dans le format souhaité.

Récupérer le contenu JSON depuis un fichier stocké dans OneDrive

Il est aussi possible de stocker le fichier json qui contient vos constantes dans votre espace personnel OneDrive.
Pour cela, vous devez utiliser le connecteur « Onedrive » et l’action « Récupérer le contenu du fichier en fonction de l’adresse ». Une fois que vous avez récupéré le contenu, il faut le convertir à l’aide de la fonction base64ToString.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s